Tutoriel : Conception et mise en page des cartes

Site: Open Courseware for GIS
Cours: QGIS et Applications en Hydrologie
Livre: Tutoriel : Conception et mise en page des cartes
Imprimé par: Guest user
Date: jeudi 17 juin 2021, 02:49

1. Introduction

Dans cette leçon, vous composerez une carte finale montrant le résultat de l'analyse de la délimitation du bassin versant. Vous commencerez par une mise en page de base et l'enrichirez d'éléments cartographiques standard. Vous apprendrez également quelques astuces telles que l'utilisation de variables et d'expressions pour intégrer de l'automatisation à la carte.

2. Théorie

Regardez cette vidéo sur la conception de cartes.

 


3. Considérations relatives à la conception de la carte - Ajout de données supplémentaires

Dans cette leçon, vous commencerez par le document cartographique que vous avez sauvegardé à la fin de la leçon 4. Pour un fond de carte, vous pouvez choisir soit le fond de carte OSM Standard (via l'extension QuickMapServices), soit le fond de carte d'ombrage en couleur que vous avez créé dans la leçon 4.

Les exemples qui suivent utiliseront le fond de carte d'ombrage en couleur

rur invpolyshapefill

Bien que les données de l'analyse soient bien présentées et que la zone d'étude soit mise en évidence à l'aide de la technique de Remplissage dégradé suivant la forme en mode Polygone inversé, il sera utile de fournir un peu de contexte au lecteur de la carte. Bien que vous vous soyez familiarisé avec les données au cours de l'analyse, il est nécessaire de fournir des données supplémentaires au lecteur de la carte pour l'aider à comprendre la taille et l'emplacement du bassin versant. Lors de l'élaboration d'une carte, il est très important de réfléchir aux informations à mettre en évidence, au public visé et à la manière dont la carte sera présentée.

Par exemple, vous devrez prendre des décisions cartographiques très différentes entre un poster, un A4 (ou une lettre), ou même une carte de petite taille destinée au comité d'éditeurs d'une revue scientifique. Il est évident que plus la taille de la feuille est grande, plus l'échelle de la carte est grande et plus vous pouvez inclure de détails. Prenez également en compte la nature du public visé, s'il s'agit d'un public technique connaissant bien les données ou du grand public. S'il s'agit d'un public technique, votre travail est un peu plus facile. Les cartes destinées au grand public nécessitent plus d'explications et de précision. Il faut également se demander si la carte peut être produite en couleur ou si elle doit être en noir et blanc. La couleur vous offre beaucoup plus de possibilités. Produire de petites cartes en noir et blanc pour des revues scientifiques peut être l'une des tâches les plus difficiles de la cartographie ! Pensez également à la manière dont la carte sera livrée. Sera-t-elle imprimée ou distribuée sous forme numérique ?

Il se peut que vous deviez parfois produire une carte pour un public daltonien. Heureusement, QGIS vous donne des aperçus pour daltoniens. Dans le menu Vue, choisissez le Mode d'affichage. Vous pourrez alors changer le rendu d'affichage de votre écran pour simuler deux types de daltonisme (protanopie et deutéranopie) ainsi qu'une échelle de gris. Le site web ColorBrewer 2.0  vous offre également des options pour concevoir des palettes de couleur adaptées aux lecteurs daltoniens.

Pour cet exercice, vous considérerez que vous avez affaire à un public technique. Vous réaliserez une carte sur une feuille A4 en couleur. Cela vous permettra soit d'imprimer la carte, soit de la partager sous forme numérique.

1. Pour commencer, vous allez télécharger des villes et des villages en utilisant l'extension QuickOSM. Si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire, référez-vous à la section "Ajouter des données vecteurs à partir d'OpenStreetMap" de la leçon 5.

2. Utilisez l'extension QuickOSM pour télécharger des données de points avec la Clé de Place. Pour cette Clé, vous rechercherez et téléchargerez les Valeurs de city (ville) et de town (villages)

3. Vous avez seulement besoin de télécharger ces données pour l'étendue de la couche d'ombrage.

4. Enregistrez ces données dans le GeoPackage roer_données.gpkg.

4. Configurer le style et étiqueter les Villes et les Villages

Commençons par les Villes et les Villages téléchargées respectivement en tant que Cities et Towns (que vous pourrez renommer par la suite).

1. Ouvrez le Panneau de style de couches en cliquant sur le bouton Open layer styling panel buttonDéfinissez la couche cible sur Villes.


2. Le style est défini par défaut sur un Remplissage Simple.

3. Sélectionnez le composant Marqueur et mettez le symbole en topo pop capital. Il s'agit d'un symbole qui s'installe par défaut avec QGIS. Il est composé de deux symboles Marqueurs simples différents.

4. Ensuite, vous allez étiqueter les villes. Passez à l'onglet Étiquettes styling dock labelsdu Panneau de style des couches. Passez de l'onglet Pas d'étiquettes à l'onglet Étiquettes simples. Définissez le champ Valeur sur le champ Name.

5. Changez la Police de caractères pour une police sans serif telle que Arial ou Calibri. Les étiquettes ont tendance à être petites. Les polices sans serif sont mieux adaptées aux étiquettes car elles sont plus simples et plus faciles à lire. Réduisez la Taille de la police à 9 points.

6. Pour mettre l'accent sur ces villes, changez le Style de police en gras (Bold).

7. Les tampons d'étiquettes peuvent être très efficaces pour rendre les étiquettes plus faciles à lire, cependant, vous ne voulez pas qu'ils soient les plus dominants visuellement. Ils sont plus efficaces lorsqu'ils améliorent la lisibilité des étiquettes mais sans qu'ils soient perceptibles en premier. Passez à l'onglet  Tamponlabel buffer tabet cochez l'option Afficher un tampon . Réglez la couleur sur un gris clair (RVB : 191|191|191). Ensuite, réglez le Mode de fusion sur Lumière douce.

Maintenant, il y a des tampons subtils qui changent avec la couleur de fond. Cet article de Tom Armitage couvre d'autres moyens de rendre les halos efficaces contre des arrière-plans compliqués.

8. Pour donner plus d'espacement entre les étiquettes et l'icône de l'entité, passez à l'onglet Position label placement tab iconet réglez la Distance à 2.5 mm. Passez également l'option Placement à Cartographique.

9. Vous allez maintenant vous focaliser sur les Villages. Définissez la couche cible du Panneau de style de couche sur Localités et revenez à l'onglet Symbologie.

10. Sélectionnez le composant Marqueur et mettez le symbole en topo pop city.

11. Passez à l'onglet Étiquettes  styling dock labels du Panneau de style des couches. Passez de l'onglet Pas d'étiquettes à l'onglet Étiquettes simples. Définissez le champ Valeur avec l'option Name.

12. Utilisez la même police que celle utilisée pour les Villes, mais réduisez la taille à 8 points et conservez le Style Regular.

13. Passez à l'onglet  Tampon label buffer tab et utilisez les mêmes paramètres que ceux utilisés pour les Villes.

14. Passez à l'onglet Position label placement tab icon et réglez la Distance à 2 mm

15. Enfin, pour chaque couche de points, cliquez sur le bouton Paramètres de placement automatisés Automated placement settingspour ouvrir la fenêtre du Moteur de positionnement automatique. Décochez la case pour l'option Autoriser les étiquettes tronquées sur les bordures de la carte. Cela empêchera les étiquettes d'être tronquées sur les bords de la carte.

16. À ce stade, votre carte devrait ressembler à la figure ci-dessous.

townscities styled

5. Création d'une couche de délimitation du bassin versant

Actuellement, le style du bassin versant de la Roer est défini comme un Polygone inversé avec un Remplissage dégradé suivant la forme. Ici, vous dupliquerez le calque pour créer une version ayant le style d'un simple contour.

1. Faites un clic droit sur la couche roer_captage et choisissez Dupliquer la couche dans le menu contextuel.

2. Activez la couche dupliquée, et déplacez-la au-dessus de l'originale.

3. Changez le moteur de rendu de la copie dupliquée de Polygone Inversé vers Symbole Unique. Sélectionnez le style Remplissage dégradé suivant la forme et cliquez sur le bouton "Supprimer une couche de symboles" minus buttonpour le supprimer. Il y a désormais une version de la délimitation représentée sous la forme d'un simple contour.

4. Développez la section Rendu de couches et ramener l'Opacité à 100 %.

6. Configuration de la mise en page d'impression

Maintenant que vous avez donné un peu de contexte aux résultats de l'analyse, vous allez créer une Nouvelle Mise en page d'impression et configurer la page.

1. Vous allez d'abord ouvrir une Nouvelle mise en page d'impression. Il y a trois façons de le faire.

  • Dans la barre de menu, choisissez Projet | Nouvelle mise en page
  • Cliquez sur le bouton Nouvelle mise en page New Print Layout Button
  • Utilisez le raccourci clavier Ctrl + P.


2. Nommez la mise en page Bassin Versant de la Roer.
créer une nouvelle mise en page


3. Cliquez sur OK. Une nouvelle mise en page d'impression s'ouvre. C'est ici que vous créez votre carte.

La mise en page d'impression est une fenêtre d'application avec de nombreux outils qui vous permettent de créer une carte. Pour des informations détaillées sur la mise en page d'impression, consultez le manuel du QGIS. La fenêtre principale de la mise en page d'impression affiche le document sur lequel la carte sera conçue. Des boutons situés sur le côté gauche de la fenêtre vous permettent d'ajouter divers éléments à la carte : carte, barre d'échelle, photo, texte, formes, table d'attributs, etc. Notez que chaque élément ajouté au canevas de la carte devient un objet graphique qui peut être déplacé, redimensionné et manipulé (si sélectionné) par l'onglet "Propriétés de l'objet" sur le côté droit de la mise en page.  En haut de la page se trouvent des boutons pour exporter la composition, naviguer dans la composition et quelques autres outils graphiques (groupage/dégroupage, etc.) comme le montre la figure ci-dessous

mise en page

4. Pour définir la taille de la feuille, faites un clic droit sur la page blanche et choisissez Propriétés de la page. Vous pouvez ici préciser les détails de la composition globale. Par défaut, QGIS utilise une feuille de format A4. Il n'est pas nécessaire de changer cela ici puisque c'est ce que vous utiliserez.

Les Mise en page QGIS vous permettent d'ajouter autant de pages à une disposition de mise en page que vous le souhaitez pour un document cartographique donné. Elles peuvent également avoir des tailles de page et des orientations différentes. Elles peuvent même être dans un SRC différent de celui de la carte principale.

5. Définissez l'Orientation sur Portrait.

Note : En cliquant sur le bouton Enregistrer dans une mise en page d'impression, vous enregistrez l'ensemble du projet cartographique.

7. Ajouter la Carte

Nous allons maintenant ajouter une carte à la disposition de mise en page.

1. En utilisant le bouton Ajouter une nouvelle Carte à la mise en page Add New Map To Layout, tracez une zone sur la page de la carte où vous souhaitez que la carte soit placée. N'oubliez pas que vous aurez besoin d'espace pour un titre en haut de la page et une légende en bas de la carte.

L'objet Carte peut être déplacé et redimensionné après avoir été ajouté en le sélectionnant avec l'outil Sélectionner/Déplacer un objet. Select MoveItem. Vous pouvez ensuite utiliser les attaches autour du périmètre pour le redimensionner. N'oubliez pas que lorsqu'un objet est sélectionné, l'onglet "Propriétés de l'objet" affiche les propriétés spécifiques à cet objet.

2.  L'étape suivante consiste à définir l'étendue de la carte dans votre composition. Une fois la carte sélectionnée, cliquez sur l'onglet "Propriétés de l'objet".
Il y a une série de boutons en haut du panneau map layout map toolbarpour contrôler l'étendue de la carte.

De gauche à droite :

  • layout update map previewRafraîchir l'affichage
  • set map extent to match main canvas extentRégler l'emprise de la carte pour qu'elle corresponde a l'emprise du canevas principal
  • view current map extent in main canvasVoir l'emprise de la carte actuelle sur le canevas principal
  • set map scale to match main canvas scaleRégler l'échelle de la carte pour qu'elle corresponde à l'échelle du canevas principal
  • set main canvas to match current map scaleRégler canevas principal pour qu'il corresponde à l'échelle de la carte actuelle
  • interactively edit map extentModifier interactivement l'étendue de la carte
  • labeling settingsParamètres d'étiquetage

map added to layout

3. Cliquez sur le bouton Régler l'emprise de la carte pour qu'elle corresponde a l'emprise du canevas principal. set map extent to match main canvas extent . Cela permettra d'orienter la carte sur la feuille de papier telle qu'elle apparaît dans QGIS. Cependant, si le rapport d'aspect de votre canevas de carte sur QGIS ne correspond pas à celui de votre composition d'impression, cela risque de vous donner un résultat non souhaité.

Si vous avez besoin de faire des ajustements supplémentaires à l'échelle, vous pouvez le faire dans la section Propriétés de l'objet en ajustant la valeur de l'échelle. L'échelle de la carte est un rapport entre la distance sur la carte et la distance sur le terrain. Ici, le nombre est d'environ 750000, ce qui peut être lu comme une échelle de 1:750 000. Vous pouvez augmenter ce nombre en faisant un zoom arrière et le réduire en faisant un zoom avant. En cliquant sur le bouton Rafraîchir l'affichage layout update map previewvous forcez l'affichage de la carte à se rafraîchir.

4. Réglez la valeur de l'échelle sur 395000 et appuyez sur la touche Entrer. Cela devrait permettre de zoomer sur la carte jusqu'aux limites du bassin versant de la Roer.

5. Si vous avez besoin de faire un déplacement sur la carte, vous pouvez utiliser le bouton Modifier interactivement l'étendue de la carte Move Item ContentCela vous permet de faire un déplacement panoramique du contenu de la carte dans le cadre de la carte sans changer l'échelle. Il est normal de devoir faire des ajustements pour obtenir l'étendue exacte de la carte. Essayez de faire correspondre votre mise en page à la figure ci-dessous.

6. Faites défiler vers le bas dans l'onglet Propriétés de l'objet et trouvez la section Cadre. Activez le Cadre et augmentez la largeur à 0.8 mm.

print layout extent

8. Ajouter le Titre

Vous allez maintenant ajouter le titre à votre carte. L'objectif du titre d'une carte est de transmettre rapidement aux lecteurs le contenu et l'orientation de la carte. Il doit être concis et bien visible.

1. Utilisez l'outil Ajouter une nouvelle Étiquette à la mise en page Add New Label pour tracer une zone au sommet de la composition au-dessus de l'objet de la carte. La zone de texte peut être redimensionnée à l'aide des attaches graphiques.

2. Par défaut, la zone de texte sera remplie avec le faux-texte provisoire Lorem ipsum. En utilisant la section Propriétés principales de l'onglet Propriétés de l'objet, remplacez le texte du support par le titre : Bassin Versant de la Roer.

3. Dans la section Apparence, vous pouvez changer la police de caractères. Cliquez sur le bouton Police pour ouvrir la fenêtre Format du texte. Changez la police en : Times New Roman, Gras, Taille 36. Vous pouvez utiliser la boîte de recherche située au-dessus de la liste des polices pour rechercher Times New Roman.

4. En dessous des paramètres de la police se trouvent quelques paramètres d'alignement. Réglez l'alignement Horizontal et Vertical sur le centre.
titre de la carte

9. Ajouter la Légende

Le but de la légende est d'identifier ce que représentent les symboles et les couleurs sur la carte. Les légendes sont utilisées pour les couches de données qui ne sont pas intuitives ou qui nécessitent plus d'explications. Par exemple, un point marqué Rotterdam n'a pas besoin d'être inclus dans une légende, il est évident de savoir de quoi il s'agit. Cependant, les ordres d'écoulement de Strahler ont besoin d'une explication.

1. Vous allez maintenant ajouter une légende. Utilisez l'outil Ajouter une nouvelle légende AddNewLegend34.pngpour tracer une zone dans le coin inférieur droit sous la carte.

La légende ne tiendra pas dans cet espace avec la police par défaut mais vous changerez les paramètres. Les seules couches nécessaires sont le bassin versant et les cours d'eau. L'onglet Propriétés de l'objet sera utilisé pour configurer la légende.



2. Décocher la Mise à jour automatique. Cela vous permettra de modifier la légende. Toutefois, les mises à jour de la carte ne seront plus reflétées dans la légende à moins que vous ne réactiviez la Mise à jour automatique.

3. Sélectionnez la couche Villes et cliquez sur le bouton Supprimer l'élément minus buttonpour le supprimer. Répétez l'opération pour supprimer toutes les couches sauf RurChannels et Rur_catchment copy.

4. Utilisez les boutons Monter et Descendre. move-up-down.pngpour déplacer la copie de Rur_catchment copy vers le haut de la légende.

Les couches de la légende ne doivent pas avoir de noms de fichiers originaux. Il doit s'agir de noms descriptifs qui seront clairs pour le lecteur de carte. Vous allez maintenant travailler à renommer les deux couches.

5. Sélectionnez le nom de la couche cours_eau_decoup et cliquez sur le bouton Edit LegendEditButton34.png. Modifiez-le pour Cours d'eau de la Roer.


6. Ensuite, sélectionnez les valeurs des ordres de Strahler et renommez-les de 1, 2, 3, etc. à 1er ordre de Strahler, 2ème ordre de Strahler, etc.

7. Renommez roer_captage copie vers Bassin de la Roer.

8. Faites défiler la page vers le bas dans le panneau des Propriétés de l'objet pour trouver la section des Colonnes. Développez-la. Réglez le nombre sur 2 et cochez la case Séparer les couches. Votre légende devrait maintenant ressembler à la figure ci-dessous.


10. Ajouter une Barre d'échelle

Les barres d'échelle permettent au lecteur de carte d'obtenir une approximation des distances sur la carte. Il en existe deux types : la barre d'échelle graphique ou l'échelle textuelle. Vous apprendrez ici comment ajouter une barre d'échelle graphique.

1. Cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle échelle graphique. addnewscalebar36.png.

2. Cliquez à gauche de la légende pour ajouter la barre d'échelle à la carte.

3. Dans l'onglet Propriétés de l'objet, dans la section Unités, assurez-vous que les Unités de la barre d'échelle sont définies sur Kilomètres.

4. Dans la section Segments, gardez la gauche à 0 et la droite à 2.

5. Dans la section Propriétés principales, changez le style en "Repères en-dessous de la ligne".

Notez que l'un des styles est "Numérique", ce qui ajoutera une échelle numérique (1:100 000).

6. Dans la section Polices et couleurs, réduisez la police à la taille 9 points.
7. Utilisez l'outil Sélectionner/Déplacer un objet Select Move Itempour placer la barre d'échelle en bonne position près du bas de l'espace blanc dans le coin inférieur gauche.

Ensuite, vous ajouterez un texte descriptif et une flèche du Nord juste au-dessus de la barre d'échelle, laissez donc de la place pour ces éléments.


11. Ajouter une Flèche du Nord

Il est souvent appréciable d'ajouter une flèche du Nord à la composition d'une carte pour aider à orienter l'utilisateur de la carte. Il faut surtout en ajouter une si le nord n'est pas en haut de la carte.

Vous apprendrez ici comment l'ajouter à votre carte.

1. Cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle flèche du nord addnortharrow38.png.

2. Tracez une petite zone dans l'espace vide juste à droite de la barre d'échelle. Une icône graphique par défaut de la flèche du nord sera ajouté.

3. Si vous voulez choisir une autre flèche du nord, trouvez la section "Rechercher dans les répertoires" dans l'onglet Propriétés de l'objet et développez-la. Une série de graphiques SVG inclus avec le QGIS apparaîtra. De là, vous pouvez trouver ceux qui sont des flèches du nord et en choisir un autre si vous le souhaitez.

4. Faites défiler vers le bas jusqu'à la section Rotation de l'image dans les propriétés de l'objet. Notez que la synchronisation avec la carte est activée et qu'elle est réglée sur la Carte 1.


5. Faites défiler vers le haut jusqu'à la section des propriétés principales et changez le mode de redimensionnement pour Zoom et redimensionner le cadre.

6. Redimensionnez le graphique de la flèche du nord et déplacez-le au besoin pour qu'il soit bien placé.


12. Ajouter un Texte Descriptif

Il est de bonne pratique d'inclure sur une carte des références à la fois pour les sources de données et pour la cartographie. Il peut également être utile d'inclure des détails tels que la date.

Ensuite, vous devez saisir un texte descriptif qui indique au lecteurs où les données ont été obtenues, qui est l'auteur de la carte et la date de création. Cela se fera à l'aide de l'outil Ajouter une nouvelle Étiquette, le même outil que celui que vous avez utilisé pour ajouter le titre.


1. Ajoutez l'étiquette dans l'espace situé au-dessus de la barre d'échelle et de la flèche du nord. Ajoutez le texte suivant dans la fenêtre Propriétés principales de l'onglet Propriétés de l'objet :

Données: SRTM, Natural Earth and (c) OpenStreetMap Contributors

Auteur: <votre nom>

Date de création : <date du jour>

2. Vous pouvez saisir manuellement la date. Cependant, il est également possible d'utiliser une expression pour automatiser la date. Pour ce faire, sélectionnez le texte Créé le : <date du jour> et cliquez sur le bouton Insérer une expression.

3. La fenêtre Insérer une expression s'ouvre. Supprimez le texte Créé le : <date du jour>.

4. Utilisez la boîte de recherche pour trouver la fonction String | concat().

  • Double-cliquez sur la fonction pour l'entrer dans l'expression. Cette fonction permet de concaténer différents blocs de texte entre eux.
  • A l'intérieur de la parenthèse, saisissez: 'Date de création: '
  • En formant votre expression, vous verrez un petit triangle rouge indiquant un problème avec votre expression. C'est normal puisque vous ne l'avez pas encore complétée. Il est conçu pour être un indicateur utile d'une expression non valide
  • Entrez une virgule après ce premier bloc de texte (après l'apostrophe).
  • Cherchez maintenant la fonction Conversions | to_date() .
  • Double-cliquez dessus pour l'ajouter à votre expression après la virgule.
  • Entrez la variable $now comme valeur unique pour la fonction to_date() .
  • Complétez votre expression en la fermant avec deux parenthèses.

Votre expression devrait maintenant ressembler à :

concat('Date de création: ', to_date($now))

6. Cliquez sur OK pour insérer votre expression.

expressiondate

7. Formatez l'expression de manière à ce qu'elle soit juste après la ligne Cartographe.

texte descriptif

8. Pour terminer cet élément, réglez la police sur une Taille de 8.

9. Configurez l'élément de texte, la barre d'échelle et la flèche du nord de manière à ce qu'ils tiennent tous dans l'espace à droite de la légende. Notez qu'avec un élément sélectionné, vous pouvez également utiliser les touches fléchées de votre clavier pour le déplacer.

Dans les versions récente de QGIS on peut vérifier la mise en page sur mesure. Par exemple, des contrôles permettent d'avertir un cartographe si des éléments de carte ont été ajoutés ou configurés correctement. Ces vérifications peuvent aider à garantir que les cartes répondent à un ensemble de critères minimums de conception organisationnelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

13. Utiliser des variables pour ajouter son nom en tant qu'auteur

QGIS permet de stocker des variables. Il s'agit de tout type de constante, comme un facteur de conversion d'unité ou votre nom. Les variables peuvent être définies à plusieurs niveaux : Global, Projet, et Couche. Ici, vous allez créer une nouvelle variable Global avec votre nom en tant qu'auteur de la carte.

1. Allez sur l'interface principale de QGIS.

2. Dans la barre de menu, choisissez Préférences | Options.
3. Cliquez sur la section Variables variablestab36.png. C'est là que se trouvent les Variables globales.

4. Cliquez sur le bouton Ajouter une variable plus-button.png.

5. Remplacez new_variable par cartographe.

6. Cliquez dans la cellule Valeur à droite et tapez votre nom. Cliquez sur OK.

variables globales


7. Revenez à la fenêtre Mise en page.

8. Sélectionnez le texte avec lequel vous avez travaillé récemment (le texte descriptif).

9. Mettez en évidence le nom que vous avez saisi pour l'auteur et cliquez sur le bouton Insérer une expression.

10. Faites défiler la liste des fonctions vers le bas jusqu'à la section Variables et développez-la. Trouvez la variable que vous venez de créer nommée auteur. Double-cliquez dessus pour l'ajouter à votre expression. Lorsque vous la sélectionnez, vous remarquerez également que la valeur de cette variable est affichée dans le volet droit de la fenêtre d'expression.

insertion de variable

Lorsque la fenêtre Insérer une expression est ouverte, notez qu'il y a une section Récent. Développez-la et vous y trouverez l'expression de date que vous avez créée. Vous pouvez utiliser cette section Récent pour faire apparaître des expressions récemment utilisées et les utiliser sans avoir à les recréer !

11. Cliquez sur OK.

12. Le texte dans le panneau des propriétés de l'objet se lit maintenant comme suit :

variable dans le texte descriptif

Vous avez maintenant utilisé à la fois une expression et une variable pour automatiser votre texte. La variable  @auteur sera toujours disponible jusqu'à ce que vous la supprimiez. Les variables et autres expressions peuvent être utilisées dans toute l'interface QGIS pour vous faciliter la tâche !
L'expression de la date sera mise à jour automatiquement chaque fois que la carte sera modifiée.

Votre carte globale devrait maintenant ressembler à la figure ci-dessous.

misepagepresquefinale

14. Ajouter une Carte de Localisation

Dans ces dernières sections, vous apprendrez à travailler avec des thèmes cartographiques pour créer une carte de localisation. Les cartes de localisation sont plus petites que la carte principale. Elles ont une échelle plus petite et fournissent un contexte spatial plus large, montrant où se trouve le corps principal de la carte.

Cela implique :

  • Créer un thème de carte à partir de la carte actuelle et relier la disposition de la carte au thème
  • Ajout, configuration de style et étiquetage d'une couche de frontières d'un pays
  • Création d'un thème pour la carte de localisation
  • Ajout d'une nouvelle carte à la mise en page et connexion au thème de la carte de localisation
  • Configuration de la vue d'ensemble

14.1. Définir un Thème pour la Carte Principale

Nous allons d'abord regrouper les couches de la carte principale et créer un thème de carte.

1. Retournez à la fenêtre du bureau QGIS. Sélectionnez toutes les couches dans le Panneau des couches et en faisant un clic droit choisissez Grouper la sélection dans le menu contextuel. Nommez le groupe Carte principale.
carteprincipalegroupecouche


2. Vous allez maintenant définir la vue actuelle comme un thème de carte. Repérez le menu déroulant Gérer les thèmes de carte managemapthemes.pngen haut du panneau des couches et cliquez dessus. Choisissez Ajouter un thème et la fenêtre Thèmes de carte s'ouvrira. Nommez le nouveau thème "Carte principale" et cliquez sur OK.

3. Retournez à la fenêtre de mise en page. Sélectionnez l'objet de la carte avec l'outil Sélectionner/Déplacer un objet. Select Move Item. Sur l'onglet Propriétés de l'objet, trouvez la section Couches. Cliquez sur la case Suivre le thème de la carte et changez le thème "Aucun" en "Carte principale".

suivre le thème de la carte


14.2. Configurer les Couches pour la Carte de Localisation

Vous allez maintenant ajouter des données pour la carte de localisation, la mettre en place dans un nouveau groupe de couches et la styliser. Le nouveau groupe de couches aura deux couches : Les frontières du pays et une copie du Bassin Versant de la Roer.

1. A partir des données du cours, trouvez le fichier ConceptionCarte.gpkg. Ajoutez la couche LimitesPays qui se trouve à l'intérieur. Si elle se charge dans le groupe existant de la Carte Principale, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et choisissez "Sortir du groupe".

Ces données ont été téléchargées à partir de  Natural Earth. Il s'agit d'une autre ressource considérable du domaine public pour les données SIG mondiales.

2. Cliquez sur Ctrl + Shift + H pour masquer toutes les couches. C'est un raccourci clavier qui vous permet de désactiver rapidement toutes les couches d'un projet. Réactivez la couche LimitesPays.

3. Trouvez la copie de la couche Bassin Versant de la Roer dont le contour est simple (et non pas celle qui a le style en polygone inversé avec remplissage dégradé suivant la forme).  Faites un clic droit dessus et choisissez Dupliquer. Cliquez ensuite sur la copie avec le bouton droit de la souris et choisissez Sortir du groupe.


Vous avez maintenant les deux couches qui participeront à la carte du localisateur.

4. Sélectionnez ces deux couches et choisissez Grouper la sélection dans le menu contextuel. Nommez le groupe Cartes de localisation.
deuxgroupescouches.

5.Configurer le style de la couche des frontières du pays LimitesPays avec le style de remplissage "Pas de remplissage".  Conservez la couleur de trait par défaut, le noir, mais augmentez la largeur de trait à 0.46 mm.

6. Passez à l'onglet Étiquettesstyling dock labels du panneau de style de couches. Marquez la couche LimitesPays avec le champ Name.

7. Changez la police de caractères pour une police sans serif telle que Arial ou Calibri. Réduisez la Taille de la police à 9 points et modifiez le style de la police en gras.

8. Vous allez maintenant styliser le Bassin versant de la Roer pour la carte de localisation. Sélectionnez le composant Ligne simple. Changez le Type de symbole en Remplissage simple.

9. Changez la Couleur de remplissage et la Couleur du trait en RVB : 0|145|255.

stylecarteemplacement

10. Vous allez maintenant définir la vue actuelle comme le thème de la Carte de Localisation. Dans le menu Gérer les thèmes de carte managemapthemes.pngchoisissez à nouveau Ajouter un thème. Dans la fenêtre Thèmes de carte, nommez le nouveau thème " Carte de localisation " et cliquez sur OK.

11. Retour à la fenêtre de mise en page. Vous allez maintenant ajouter une deuxième carte à la mise en page.

12. Utilisation de la fonction Ajouter une nouvelle carte à la mise en page Add New Map To Layout, tracez une zone sur l'objet de carte existant le long du côté supérieur droit, en faisant attention à ne pas couvrir le bassin versant de la Roer.

13. Vous allez maintenant définir le thème de cette deuxième carte. Dans l'onglet Propriétés de l'objet, trouvez la section Couches. Cliquez sur la case Suivre le thème de la carte et changez la valeur de aucun à Carte de Localisation.


Dans l'onglet Propriétés de l'objet, il y a également une section Aperçus qui vous permet de configurer une case indiquant par exemple l'enveloppe spatiale du canevas de la carte principale dans la carte de localisation. Dans ce cas, vous n'avez pas utilisé cela, car il suffit d'inclure le bassin versant sur la carte de localisation. Cependant, il est souvent utile d'inclure des aperçus avec des cartes en incrustation et des cartes de localisation.

15. Ajouter une Légende de Dégradé pour l'Élévation

Toute cette analyse était basée sur la couche d'élévation. La mauvaise nouvelle est que le QGIS ne permet pas de créer une légende de gradient via l'élément standard Légende. La bonne nouvelle est que cela peut être fait en ajoutant un rectangle, et en le remplissant avec la même rampe de couleur utilisée pour l'élévation. Ensuite, il suffit d'ajouter les étiquettes de texte. Avec la mise en page actuelle, vous avez de la place dans le coin inférieur gauche de la carte où cette deuxième légende s'adaptera bien.

1. Cliquez sur le bouton Ajouter forme add-shape-icon.png et sélectionnez l'outil ajouterrectangle. Utilisez-le pour tracer un long rectangle étroit dans le coin inférieur gauche. Dans l'onglet Propriétés de l'objet, développez la section Position et taille et donnez-lui une Largeur de 5 mm et une Hauteur de 50 mm.


2. Dans la section Propriétés principales, cliquez sur la barre de couleur blanche correspondant au Style. Sélectionnez le composant de Remplissage simple. Changez le Type de symbole vers Remplissage en dégradé.

3. Choisissez l'option Palette de couleur. Suivez les mêmes étapes que celles utilisées précédemment pour choisir la même rampe de couleur que celle utilisée dans  mnt_rempli.

  • Créer une nouvelle palette de couleurs
  • Type = Catalogue : cpt-city
  • Topographie: - sd-a ou elevation (selon ce que vous avez choisis)

4. La légende sera plus esthétique avec une bordure noire. Cliquez sur Ajouter une couche de symbole addrendererbutton34.png. Sélectionnez le composant Remplissage simple et réglez le style de remplissage sur Pas de remplissage.


5. Utilisez maintenant l'outil Ajouter une nouvelle Étiquette Add New Label, pour ajouter des étiquettes pour les valeurs d'élévation supérieures et inférieures à droite de la légende du gradient. Ajoutez également le mot Élévation juste au-dessus de la légende du gradient.


Sur cette carte, l'altitude est fusionnée avec la couche d'ombrage en utilisant le mode de fusion Multiplier. Cela permet d'assombrir un peu les couleurs. Pour représenter plus fidèlement ce qui est vu sur la carte, vous pouvez copier et coller ce rectangle et aligner la copie avec l'original. Donnez à ce rectangle supérieur un Remplissage simple avec une Couleur de gris (70%) et une Opacité de 30%.

16. Ajustements Finaux

Nous allons bientôt imprimer la carte. Nous devons juste faire quelques ajustements finaux.

1. Revenez à la fenêtre principale de QGIS. Donnez un Tampon blanc par défaut aux étiquettes des frontières du pays dans la couche LimitesPays. Cela permettra aux étiquettes d'être plus lisibles lorsqu'elles traversent les frontières nationales.

2. Retournez à la fenêtre de mise en page et cliquez sur le bouton Rafraîchir l'affichage layoutupdatemappreview36.pngpour voir le changement.

3. Assurez-vous que la carte de localisation est toujours sélectionnée. Dans la fenêtre des Propriétés de l'objet, réduisez l'échelle (zoom arrière) de la carte de localisation à environ 3000000 afin que les étiquettes s'adaptent mieux aux frontières nationales.

4. Faites défiler vers le bas et activez le Cadre de la carte de localisation.

5. Il se peut que la carte de localisation interfère avec les étiquettes des Villes et des Villages sur la carte principale. Pour éviter ce conflit, sélectionnez l'objet Carte principale. En haut des propriétés de l'objet, vous trouverez le bouton des paramètres d'étiquetage labelingsettings36.png.

6. Cela ouvre le panneau des paramètres d'étiquetage. Ici, vous pouvez sélectionner des éléments de la carte comme Éléments de blocage d'étiquetage. Cliquez sur Carte 2. Les étiquettes des Villes et Villages de la carte principale vont maintenant se déplacer pour éviter les conflits avec la Carte de localisation. Cela peut être fait pour n'importe quel élément de la carte.

retouchesfinales

Saviez-vous que vous pouvez également déplacer les étiquettes à des positions personnalisées ? Par exemple, vous pouvez déplacer certaines étiquettes de pays dans la carte de localisation. Dans la fenêtre principale de QGIS, activez la barre d'outils Étiquettes. Sélectionnez la couche avec les étiquettes que vous souhaitez déplacer. Trouvez le bouton de la barre d'outils intitulé Déplacer l'étiquette ou le diagramme. Cliquez sur une étiquette. Vous serez invité à identifier la colonne ID unique de la couche. Une fois que cela est fait, vous pouvez cliquer sur les étiquettes individuelles et les déplacer vers des emplacements personnalisés. Sur la même barre d'outils, vous trouverez également des outils permettant de faire pivoter les étiquettes et de modifier les polices (Modifier l'étiquette).

17. Exporter la Carte

Félicitations, votre carte est terminée ! L'étape finale consiste à l'exporter vers une image à haute résolution.

1. Cliquez sur le bouton Exporter comme image ExportAsImage34.png.

2. La fenêtre Enregistrer la mise en page sous s'ouvre.

  • Naviguez vers le dossier d'exercice.
  • Choisissez l'option Enregistrer sous type PNG.
  • Nommez le fichier et cliquez sur Enregistrer.
  • La fenêtre Options pour l'export d'images s'ouvre. Conservez le réglage par défaut de 300 dpi et cliquez sur Enregistrer.

Notez que les cartes peuvent également être exportées sous forme de fichier PDF ou SVG.

3. Une fois que la carte a été exportée, un lien vers le dossier apparaîtra en haut de votre mise en page d'impression. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour ouvrir l'Explorateur de fichiers de votre système et voir le résultat.

lien d'exportation

4. La carte finale devrait ressembler à la figure ci-dessous.

bassin roer

18. Conclusions

Dans cette leçon, vous avez appris à :

  • Créer une mise en page basique pour une carte.
  • Ajouter des élements standard de la carte
  • Utilisez une variable pour ajouter votre nom à la carte
  • Utiliser une expression pour automatiser la carte avec la date dactuelle
  • Travailler avec les thèmes de carte
  • Exporter la carte

Vous pouvez regarder ce webinaire pour connaître la procédure complète :